Les frères croisiers en Pays-Bas


Aux Pays-Bas, il existe encore pour l’instant trois communautés conventuelles des croisiers (c’est par nom-là qu’on les désigne principalement en Hollande). Ce sont St. Agatha, Uden et Nijmegen. C’est des deux cloîtres cités en premier lieu que l’ordre s’est, dès 1850, disséminé vers la Belgique, l’Amérique, l’Indonésie, le Brésil et l’Allemagne. Mais c’est aussi de ces deux lieux-là qu’ont essaimé de nombreuses autres communautés aux Pays-Bas. Uden hébergeait le petit séminaire soi-disant “libre”, et St. Agatha les études supérieures. C’est de là aussi qu’au cours du XXe siècle prirent origine Zoeterwoude, la première maison de formation, et les paroisses de Rotterdam, d’Amsterdam, qui étaient desservies par un couvent propre, suivi par Amersfoort avec une école moyenne, et encore Bussum, précédant Neeritter et son noviciat. Furent également prises en charge des paroisses à Tilburg, IJsselmonde, Ridderkerk, Weert, Odiliapeel et diverses assistances dans d’autres paroisses.

L’enseignement et le souci des âmes au niveau des paroisses étaient les principaux champs d’action aux Pays-Bas. C’est d’elles donc que démarrèrent de fait nombre de projets d’action sociale.

Après 1960, la croissance se tarit de façon abrupte, avec comme suite logique et nécessaire que quantité de projets en chantier durent être revus à la baisse et confiés à d’autres par manque de forces jeunes. Pour l’heure, le couvent d’Uden est devenu principalement un centre d’accueil pour nos confrères âgés, qui leur assure les soins dont ils ont besoin.

Le couvent de St. Agatha (Cuijk), qui fut considéré comme la “maison-mère” après l’année 1850, prend actuellement une dimension supra-territoriale en se consacrant à la préservation de notre héritage culturel, historique et spirituel. Pour de plus amples renseignements, veuillez consulter le chapitre réservé à St. Aegten. Depuis 2004 le Provincialat se trouve dans le couvent de St.Agatha Aussi le secrétariat de la province se trouve là.

A Nijmegen le troisième couvent, qui fut, à l’origine, destiné à remplir le rôle de procure pour les missions et comme domicile des croisiers inscrits comme étudiants à l’université de Nijmegen. Plus tard, il hébergea aussi le provincialat. De nos jours, il fait toujours fonction de procure des missions.
Le convent consiste de nos jours (01.06.06) de six membres. Cette communauté offre aussi les possibilités pour la réflexion, le retraite, les conversations. Les gens qui ont le besoin à quelques jours ou aux semaines du calme et du réflexion avec ou sans l’accompagnement qui a le besoin aux conversations personnelles dans les situations de crise dans le domaine des relations, dans le domaine leur croyante vivent, lors des problèmes mentaux peuvent nous tourner jusqu’à cette communauté. Le Pater Martien Jilesen, théologies et psychologue offre son accompagnement.
Cette communauté ne peut pas remplacer de psychothérapie.